Il ne devrait pas tarder à tomber de mes aiguilles, malgré le rythme parisien effréné. Et les aiguilles en bois de toute petite taille m'ont permis de l'emmener en cabine avec moi dans l'avion, chouette chouette !
Un petit gilet (taille Naissance ca va vite...) en coton teint à partir de couleurs naturelles (vendu dans la cuadra à coté de mon chez moi liméen, aie aie aie, et en plus il y a aussi une mercerie re-ouille). Plus vert que les couleurs de la photo, la lumière était bien belle ce samedi.

encours

Ne vous inquiétez pas je n'ai pas abandonné mon gilet tout doux, mais il est resté à Lima, lui aussi ne devrait pas tarder à tomber de mes aiguilles. D'ailleurs si cela intéresse, j'ai quelques pelotes que j'ai ramené en France.